lundi 11 décembre 2017

MEDEVAC - Saison 3 - Episode 8


Cette histoire est une fiction. 
Les noms des personnages et les faits sont fictifs.
Toute ressemblance avec des personnes ou des situations réelles ou ayant existées ne serait que pure coïncidence.




Episode 8 : L’accident



Résumé de l’épisode précédent : La colonne de défense alliée, dans laquelle se trouve le médecin militaire allemand Arnold KRUPP, a réussi à tenir son point de défense. 
Arnold a réussi la simulation de l’évacuation d’un faux blessé…


Mardi, 19h21, Centre de coordination de l’OTAN en Pologne


Général Pawel DOBOZSKI, commandant des armées polonaises : « Général HILLISTER… Les neuf zones, où des « envahisseurs » ont tenté d’entrer, sont toutes sous contrôle. Nombreuses pertes parmi eux. Nous avons un décompte de 40% de véhicules touchés pour l'ennemi et 5% pour nous...»


Général HILLISTER, commandant des forces de l’OTAN dans l’Est de l’Europe : « Très bien. Que les véhicules qui simulent des pannes soient dépannés et que l’on continue l’opération « BOA 2018 » en l’état. Les exercices continuent. Faites savoir que nous ne sommes pas à l’abri de représailles de nos faux « envahisseurs » à toutes nos unités alliées ! »


19h39, Une des zones d’exercices


Commandant Walter SPOUNTZ, officier de la colonne de défense alliée : « L’exercice est terminée pour l’instant. Les envahisseurs ont été repoussés ou neutralisés… »


Commandant Walter SPOUNTZ: « Maintenant, nous allons rentrer mais en simulant l’évacuation des véhicules abimés. Durant cet exercice, nous avons eu un char de neutralisé. Donc nous allons le tracter avec notre char de dépannage… »


Commandant Walter SPOUNTZ: « Quand aux hommes qui ont simulé la reconnaissance, les voilà !!! »


Capitaine Arnold KRUPP : « Cela va prendre du temps à dépanner ce char ? »


Commandant Walter SPOUNTZ: « Non. Ces hommes sont entrainés pour les enlever rapidement du champs de manoeuvre habituellement… »


Commandant Walter SPOUNTZ: « L’exercice s’est bien passé dans son ensemble. Nous serons rentrés dans une heure si tout va bien… »


Soldat : « Recule ! Recule ! STOP ! »


Soldat : « Voici la chaine… »


Soldat : « Voilà. C’est fixé sur les deux chars… »


Soldat debout : «Vas-y ! AVANCE ! »

Soldat à genoux : « ATTENDS ! L’accroche est mal fixée ! »


Soldat à genoux : «  AAAAAH »


Soldat à genoux : « MA MAIN !!! »



>>> La suite <<< 
>>> en cliquant ici <<<










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire